Un système de réalité virtuelle complet pour tous

Il y a un an, nous avions annoncé que l’Oculus Go rendrait la réalité virtuelle (ou VR) populaire et la démocratiserait, mais le Quest relève encore le niveau avec une approche originale du jeu en VR tout aussi accessible mais avec en plus la liberté de mouvement. Disposant d’un affichage rivalisant avec le Rift, le Quest est difficile à mettre en défaut. Il est léger, vendu à un prix raisonnable et s’adapte à n’importe quelle surface de pièces en quelques minutes – sans équipements supplémentaires.

Définition : 1 440 x 1 600 px
Champ de vision :
110°
Fréquence d’affichage :
72 Hz
Poids : 
571g
Meilleur prix449,00 € sur Amazon

Les plus :
 Pas de câbles
 Parfait pour toutes les tailles de pièces
 Performances équivalentes à celle du Rift
 Six degrés de liberté

Les moins :
 Léger passage de la lumière
 2 heures d’autonomie

Si vous êtes prêt à investir dans un équipement onéreux pour la VR ainsi que dans un ordinateur suffisamment puissant pour fonctionner avec, il existe depuis quelques années des solutions performantes et assurant une immersion totale pour une expérience remarquable. Mais, à part si vous disposez d’un budget loisir illimité et de beaucoup d’espace, le rêve de la réalité virtuelle est hors de portée de la plupart d’entre nous.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Heureusement, Oculus a pour mission de rendre la VR accessible au plus grand nombre, ce qui veut dire que le Quest se positionne sur un terrain très convoité. C’est parce que tout en étant autonome, avec sa puissance, il concurrence les solutions de réalité virtuelle couplées avec un ordinateur. Il ne nécessite aucun câble et n’entraîne pas de surcoût avec des besoins d’accessoires complémentaires – le Quest risque vraiment de changer la donne.

Le Quest fait suite à l’Oculus Go, le modèle autonome, abordable qu’Oculus a commercialisé en 2018. Et même si le Go garde sa place auprès de ceux qui veulent faire l’expérience de la VR à moindre coût, le Quest atteint le niveau au-dessus, sur tous les plans.

La différence majeure est que contrairement au système du Go, gérant seulement l’orientation de la tête, le Quest intègre six degrés de liberté (6DOF) dans les déplacements. C’est rendu possible grâce à ses deux contrôleurs de mouvements, ressemblant d’ailleurs à un Oculus Touch légèrement re-désigné, mais aussi grâce à des capteurs situés sur les côtés du casque.

Cela veut dire que vous pouvez vous déplacer partout sans avoir de câbles pour vous contraindre et que vos déplacements sont transposés dans l’univers virtuel. Le Quest permet de marcher, de se pencher, de se baisser et plus généralement de ne pas s’emmêler dans des fils lors d’un parcours dans l’environnement virtualisé.

Facebook, qui détient Oculus, ne montre aucun signe de ralentissements lorsqu’il s’agit de réalité virtuelle. Le Go a été commercialisé l’an dernier, le Quest arrive maintenant et le Rift S, un casque connecté sur PC, sortira aussi très bientôt.

Comment le Quest se positionne au sein de la gamme Oculus ? Serait-ce enfin le casque qui popularisera vraiment la VR ? Ou représentera-t-il toujours un investissement trop risqué ? Nous avons tout considéré lors nos tests pour nous faire une idée complète.

Prix et date de sortie

L’Oculus Quest coûte 449 € pour la version de 64 Go, et 549 € pour la version de 128 Go.

Pour vous donner une idée de son positionnement comparé aux autres casques Oculus, l’Oculus Go coûte 219 € pour la 32 Go, et 259 € pour la 64 Go.

Même si l’Oculus Rift coûte maintenant 399 €, il a été commercialisé au début à 800 €. Pour ceux qui découvrent l’univers de la VR, ces chiffres ne vous parlent sans doute pas – après tout vous ne savez pas encore ce que vous avez pour ce prix. Dans ce cas, il serait plus intéressant de comparer le prix par rapport à celui d’autres équipements de divertissement.

VOIR SUR AMAZON

Actuellement, le prix du Quest est équivalent à celui d’une console de jeux 4K. Par exemple, vous pourrez trouver une version de la PS4 Pro de 1 To pour 399 € .

Par conséquent, acquérir l’Oculus Quest revient à faire le même investissement que pour une console haut de gamme. Donc s’il est à la hauteur sur plan des jeux, c’est plutôt correct. La grande différence est que pour certain, il existe des doutes sur plusieurs sujets qui font qu’une console est plus rassurante en matière d’achat.

L’Oculus Quest est disponible en précommande depuis le 30 avril 2019 et il sera disponible en magasin à partir du 21 mai 2019.

Design

L’Oculus Quest est actuellement l’un des plus beaux casques de VR du marché. À peine sorti de sa boîte, il donne l’impression d’un équipement robuste et présente une finition soignée.

Avec ses dimensions, 120 mm x 110 mm x 90 mm, il est étonnamment compact et aussi léger – particulièrement lorsque vous réalisez que tout ce qui est nécessaire à votre expérience virtuelle est logé dans cet unique boîtier autonome.

La façade avant présente une surface extérieure noire mat imprimée du logo Oculus sur la partie haute. Les côtés sont recouverts d’une matière solide avec un toucher rappelant celui du Go. En le retournant, vous découvrirez une mousse habillant le contour de la zone des lentilles du casque. Nous avons essayé de nombreux casques de jeu de réalité virtuelle et ce dernier est, à ce jour, le plus doux et confortable que nous ayons pu mettre à notre visage.

VOIR SUR AMAZON

Afin de sécuriser le port sur la tête, vous trouverez trois bandes velcro résistantes – une sur le dessus et une de chaque côté – que vous pourrez facilement ajuster avant de le porter et durant la partie de jeu, ce qui est bien pratique car il a tendance à bouger un peu et nécessite d’être resserré.

Ces bandes velcro sont raccrochées à un serre-tête en caoutchouc en forme de triangle qui couvre l’arrière de la tête. Il reste très stable – même après une bonne heure de Beat Saber.

Beat Saber est sûrement l’un des jeux les plus intéressant de l’écosystème VR

La découpe est confortable mais il existe quelques légères fentes autour du nez. Ce n’est pas aussi mauvais que pour le Go ou d’autres casques que nous avons pu essayer car elles sont petites et visibles que dans certaines situations.

Nous avons appris que certaines personnes étaient dérangées par le passage de la lumière lorsqu’il s’agit de VR du fait que cela casse l’immersion, d’autres ont tendance à ne pas s’en soucier, d’autres encore y trouvent une aide pour se réorienter quand l’inconfort de l’immersion devient trop gênant. Pour nous, tout dépend de l’expérience. Il est en effet difficile de savoir comment vous réagirez, mais sachez qu’elles sont légèrement visibles.

La distribution du poids du casque est relativement bonne, ce qui est important car le Quest est conçu pour les déplacements, les changements de directions et l’observation vers le haut et le bas.

Après l’avoir porté une heure durant, nous avons commencé à ressentir la pression des sangles sur l’arrière de notre tête, ainsi que les pommettes. Ce n’est pas douloureux et cet inconfort disparait quelques minutes après avoir enlevé le casque. C’est à peu près le même ressenti qu’avec l’Oculus Go. C’est comme si nous avions souri trop longtemps.

Sur le côté du casque se trouve une prise jack de 3,5 mm et trois boutons. Un pour activer et éteindre le casque, un autre pour augmenter ou baisser le volume du son.

Comme pour le Rift et le Go, un curseur est caché sous la façade avant pour permettre de jouer sur la distance focale entre les lentilles du casque. Si vous ressentez que l’univers virtuel est bien mais pas tout à fait net, ce curseur devrait vous permettre de gagner en netteté et en confort pour pleinement profiter de l’expérience.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Dans le coffret vous disposez du casque Quest, de manettes tactiles, d’un chargeur avec son câble, d’un élément écarteur, des piles et d’un manuel d’utilisation.

L’élément écarteur constitue un vrai plus. Tous ceux qui ont utilisé des lunettes avec un casque de réalité virtuelle le savent. En effet, elles sont indispensables mais elles peuvent soit être écrasées, soit faire tenir le casque bizarrement.

Le Quest est livré avec deux manettes équipées chacune de joystick pour le pouce, de boutons au-dessus, d’une gâchette en-dessous et d’un bouton sur le flanc. Les manettes sont alimentées par deux piles de type AA, incluses.

VOIR SUR AMAZON

Tout comme le casque, les manettes proposent une bonne finition. Elles sont juste plus compactes que les manettes Oculus existantes, les Oculus Touch, mais avec l’arceau de localisation placé sur le dessus des manettes et non en dessous.

Ces manettes sont ergonomiques, chose importante quand vous apprenez à serrer les poings et à manipuler des objets. La prise en main est très bonne et vous ressentez bien la qualité premium de la conception.

Lors des leçons pratiques de l’Oculus Quest, appelées Premiers Pas (First Steps), vous aurez l’occasion de vraiment tester toutes les capacités des manettes, apprenant l’utilité des boutons, l’un vous ramenant au menu, la gâchette agissant comme, une gâchette, bien sûr.

Le design du Quest est agréable, mais ce sont l’autosuffisance et la structure relativement compacte qui constituent le véritable attrait. Même ceux pour qui le divertissement à domicile est important, seront dérangés par un équipement connecté. Oculus a conçu un objet formidable avec ce casque.

Performance

Nous connaissons toujours une période déconcertante dans le monde de la VR. Certains n’ont pu expérimenter que des solutions avec un smartphone, comme le casque Gear VR de Samsung ou même le Google Cardboard. D’autres possèdent probablement une PSVR, un casque connecté à un PC ou ont essayé un modèle lors d’une exposition. La palette des attentes est par conséquent très large pour ce qui concerne la qualité du matériel, les performances et le degré d’immersion.

Néanmoins, quelques soit votre expérience à ce jour, nous somme confiant dans le fait que le Quest se positionnera au sommet de tous les critères et qu’il sera très compétitif vis-à-vis des casques connectés à un ordinateur.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Le Quest dispose d’un affichage OLED proposant une résolution par œil de 1 440 x 1 600. Les images à l’écran sont nettes et vives. Comparé à une PSVR qui dispose d’une résolution de 960 × 1080 pixels par œil, cela veut dire que l’expérience avec le Quest sera encore plus réaliste.

Au moment d’aborder la puissance du processeur, certains furent déçus d’apprendre que le Quest tournerait sous un processeur Snapdragon 835. Tout cela parce que ce processeur n’est pas le plus récent de chez Qualcomm, mais sachez qu’il surpasse le 821 de l’Oculus Go. Le Quest est moins puissant que le Rift, mais c’était prévisible – le casque n’est pas conçu pour bénéficier de la puissance d’un ordinateur pour le faire fonctionner.

Contrairement aux autres casques qui nécessitent des accessoires supplémentaires, des capteurs externes ou une longue phase de configuration, une fois le Quest chargé, vous pourrez démarrer en quelques minutes grâce à un paramétrage facilité par l’application mobile d’Oculus.

Dès que vous avez l’application, il vous faudra appairer le casque. À ce moment, quelques étapes à passer pour assurer l’appairage, la connexion au WiFi et enfin avoir les manettes prêtes. Il y a ensuite des recommandations de sécurité à respecter.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

L’un des arguments de vente du Quest est qu’il permet les déplacements. C’est rendu possible grâce à la nouvelle technologie Oculus Insight, qui s’appuie sur des capteurs ultra grand-angle situés sur les côtés du casque, et d’algorithmes de vision informatique. Cette technologie permet de transposer vos déplacements dans l’univers virtuel par une méthode qu’Oculus appelle le suivi inversé (inside-out tracking en anglais).

Le suivi des déplacements est excellent, tout particulièrement quand vous considérez que l’évolution de la VR est toute récente. Même dans le tutoriel de Quest, il vous sera demandé de rattraper des balles ou des briques et de manipuler des objets – en vous aidant des boutons et des gâchettes des manettes qui correspondent aux différents doigts et mouvements. À noter que la fonctionnalité est vraiment précise.

Un autre gros intérêt du Quest est qu’il convient à n’importe quelle surface de pièce. En effet, vous n’aurez pas à vous soucier de son emplacement, pour le brancher à un ordinateur et de disposer des capteurs supplémentaires. Il propose aussi un système de sécurité, parfait « protecteur ».

Ce système vous autorise à définir des limites dans votre salle, vous permettant ainsi d’éviter téléviseur et meubles. Vous jouerez à l’intérieur de ce périmètre de protection. Sa présence est rappelée, de façon très subtile quand vous jouez, par une grille qui apparaît par intermittence lorsque vous vous y approchez. Cela semble être un petit ajout, mais il est majeur pour fournir une expérience VR augmentée dans votre vie de tous les jours.

Une zone de jeu avec des dimensions de 2 mètres x 2 mètres est le minimum recommandé, mais vous pourrez jouer dans plus petit, il vous faudra juste définir la surface disponible. Ceux qui possèdent un petit appartement seront heureux d’apprendre qu’il est possible de contourner cette fonctionnalité pour jouer debout immobile ou assis avec un volume de mouvement plus réduit.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Il faut noter que certains jeux ne fonctionneront pas correctement si vous gardez la position debout sans bouger, il sera nécessaire d’atteindre et de saisir des objets, mais de nombreux jeux essentiels qui seront disponibles dès la sortie, tels Beat Saber et Angry Birds, peuvent fonctionner en mode statique.

L’Oculus Quest dispose de haut-parleurs directionnels intégrés, qui diffusent le son de votre aventure virtuelle sans écouteurs – sinon vous pourrez utiliser la prise jack de 3,5 mm.

La qualité sonore de ces haut-parleurs intégrés n’est pas aussi bonne que celle d’une bonne paire d’écouteurs. Néanmoins, c’est une très bonne idée car les ondes sonores ne vont pas directement à votre oreille et favorisent une meilleure perception de l’espace ambient du monde réel, ce qui rend moins probable le risque de se cogner ou de ne pas entendre la sonnerie de l’entrée. C’est aussi une expérience sans fils totale, qui évite de se retrouver avec le fil des écouteurs enroulé autour du cou.

Jeux et Applications mobiles

Nous avions eu en main un premier article au sujet de l’Oculus Quest annonçant un nombre limité de jeux. Mais Oculus nous a assuré qu’au lancement officiel du casque, une cinquantaine de jeux seront disponibles – nous vous tiendrons au courant dès que nous les aurons tous testés.

Nous devrions retrouver les jeux Rift optimisés pour le Quest, mais aussi des jeux originaux conçus spécialement pour le Quest comme Dead and Buried II. Lors de nos tests, nous avons eu accès qu’à certains d’entre eux, mais pas tous.

Que ce soit pour balancer des oiseaux sur des cochons dans Angry Birds, frapper des briques à coup de sabre laser dans Beat Saber ou tirer sur de vrais joueurs dans Dead and Buried II, l’Oculus Quest faiblit rarement pendant le jeu. Le temps de chargement est court, l’univers virtuel est hyper réaliste et le suivi des déplacements est presque parfait.

Les jeux du tutoriel First Steps, présenté auparavant, sont amusants, faciles à comprendre et vous permettent d’acquérir les bases. Vous pouvez apprendre à saisir, viser et interagir avec des objets virtuels à l’aide des manettes. Il existe aussi un jeu de danse et un jeu de tir offerts avec le tutoriel, les deux sont simples mais il est intéressant de savoir qu’ils font partie du tutoriel.

Il est évident que nous avons passé beaucoup de temps à jouer à Beat Saber, qui est essentiellement un jeu de danse avec des sabres laser. Ce jeu est drôle, plein d’énergie et il vous autorise à vivre tous vos rêves de Jedi. Le suivi était parfait et c’était génial de l’essayer sans attaches – Nous avions essayé avec la PSVR avant, mais pas sans les fils.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Dead and Buried II et Creed II étaient aussi formidables à essayer sans câbles et avec beaucoup d’espace, mais nous avons eu quelque fois des nausées, qui étaient dues plutôt à des conflits sensoriels et non à un rythme de rafraichissement d’image trop lent.

C’est parce que les jeux obligent à se déplacer dans des lieux de la réalité virtuelle ou à marcher sur place au lieu d’effectuer le mouvement virtuel dans le monde réel. Osons espérer que les prochains jeux tiendront compte de cela pour bénéficier à terme du luxe du suivi des déplacements sans attaches.

Bien que toute l’attention se porte sur les jeux du Quest à sa sortie, il y a bien plus à expérimenter que les sabres laser et les fusillades. Wander est un bon exemple d’utilisation du Quest pour les découvertes, permettant de parcourir la planète en utilisant les données de Google Street View. Nous nous attendons à ce qu’il y ait de plus en plus de documentaires, de reportages, de contenus artistiques ou consacrés à la nature quand le Quest touchera plus de développeurs.

De nombreux jeux sont annoncés pour bientôt. L’un des plus attendus est Vader Immortal. Ce sera un jeu en trois volets de Lucasfilm, ILMxLAB et Oculus. ILMxLAB a créé une expérience de VR vraiment grandiose avec The Void, mais ce dernier sera une exclusivité du casque autonome d’Oculus.

Outre Vader Immortal, Oculus a confirmé le portage vers Quest d’autres jeux, tels que Superhot VR, The Climb, Face Your Fears, The Unspoken, Robo Recall et Stormlands.

Autonomie

Oculus déclare que vous pourrez compter entre 2 à 3 heures d’autonomie après recharge complète, tout dépend de si vous regardez une vidéo ou jouez à des jeux.

Nous le confirmons avec nos tests. Pour les parties de jeux, le Quest tient entre 2 heures et 2 heures 20 minutes. Il faut noter que lorsque la batterie du Quest arrive à un niveau très bas (à partir de 5%) nous avons constaté un phénomène léger de bruits parasites sur les images. Cela n’arrête pas le jeu, mais il est clair qu’il est grand temps de recharger le casque.

VOIR SUR AMAZON

Un peu plus de 2 heures semble à la fois assez court pour les joueurs passionnés, mais aussi impressionnant pour un casque autosuffisant. (Aussi, n’oubliez pas les novices de la VR qui trouveront que plus de 30 minutes est largement suffisant pour débuter.)

L’autonomie de la batterie pourrait être un problème si le Quest est amené à être partager entre les différents membres de la famille s’ils souhaitent se le passer entre eux.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Heureusement, le Quest est livré avec un câble de six mètres de long qui permet de jouer tout en rechargeant la batterie. Cela signifie qu’il faut le connecter, mais au moins vous aurez la possibilité de le recharger et jouer en même temps.

Le niveau de charge de la batterie est facile à contrôler, soit depuis l’app Oculus de votre téléphone ou soit dans l’univers virtuel à partir du menu principal de l’Oculus.

Il faut 2 heures pour recharger à 100% la batterie du Quest. Ce n’est pas super, mais c’est quand même mieux que pour le Go qui propose la même durée d’autonomie pour 3 heures de temps de recharge.

Conclusions

L’Oculus Quest est vraiment spécial. Il apporte une expérience originale qui permet de vivre la VR de façon vraiment immersive à tout moment et (quasiment) n’importe où.

Nous pensons qu’il attirera tous ceux qui n’ont pas encore pris le train de la VR. Et quelle meilleure façon de convaincre ceux qui doutent du potentiel de la VR que de commencer avec un casque de qualité qui s’intègre dans le salon sans équipements supplémentaires ?

Lors de nos tests de l’Oculus Go, nous avions prévu que le casque ouvrirait une nouvelle voie pour l’adoption de la VR, celle de l’amusement, de la puissance et de l’accessibilité meilleure que celle des modèles qui existaient à l’époque. Aujourd’hui l’Oculus Quest dérange l’ordre établi, en apportant aussi un casque autonome, léger et accessible mais qui permet le déplacement libre, avec une expérience proche de celle du Rift à bien des égards.

Oculus Quest Casque de...
Oculus - Jeu vidéo
449,00 €

Alors que le Go est destiné aux curieux de la VR, aux joueurs occasionnels et aux personnes attirées par les contenus 360 degrés, Le Quest met la barre plus haute. Il se destine aussi aux curieux de la VR, mais plus aux passionnés de jeux et de nouvelles technologies.

Le Quest demeure une alternative plus abordable s’il est comparé à d’autres casques VR – vous n’avez pas besoin d’un ordinateur ou d’accessoires supplémentaires. Néanmoins, il est difficile de dire que c’est une alternative abordable pour tous. Il est évidemment meilleur marché que les casques haut de gamme qui nécessitent un PC, mais il constitue quand même un coût certain. Même s’il ne génère pas de coût cachés, pour beaucoup, il affiche un prix élevé juste pour un appareil de divertissement qui reste toujours largement peu connu.

Mis à part le prix et quelques problèmes mineurs, le Quest est amusant, immersif et une solution VR fascinante qui peut séduire de nombreuses personnes.

VOIR SUR AMAZON

  • 70%
    Autonomie - 70%
  • 90%
    Performances - 90%
  • 95%
    Immersion - 95%
  • 90%
    Prix (par rapport au marché de la VR) - 90%
  • 95%
    Fun - 95%
88%

Une expérience parfaite

En proposant une solution clés en main qui ne nécessitent aucun équipement supplémentaire, Oculus pourrait définitivement démocratiser l’expérience VR et la faire entrer dans de nombreux foyers. Avec un prix équivalent aux consoles actuelles, l’Oculus Quest est en passe de devenir un nouveau standard du jeu en réalité virtuelle

Laisser un commentaire