Image & son

Test de la Kindle Paperwhite de chez Amazon

Sûrement la liseuse la plus confortable de tous les temps.

C’est une amélioration timide qu’apporte cette nouvelle mouture mais le nouvel écran en fait la meilleure Kindle Paperwhite jusqu’à présent, avec un formidable équilibre entre prix et fonctionnalités.

Promo -21%
Kindle Paperwhite...
4 537 Commentaires
Kindle Paperwhite...
  • Écran haute résolution de 300 ppp : se lit comme sur une véritable page papier sans reflets, même en plein soleil
  • Éclairage intégré réglable pour lire de jour comme de nuit
  • Prolongez votre lecture : une seule charge de batterie dure des semaines et non pas des heures
  • Plongez dans l'histoire que vous lisez sans risquer d'être interrompu par une alerte e-mail ou une notification push
  • Vaste catalogue, petits prix : plus de 5,5 millions d'ebooks, dont les derniers best-sellers, exclusivités Kindle et plus encore

Pour :
 Ecran très net
 Typographie améliorée
 Assez abordable

Contre :
 Design sans saveur
 Il manque encore quelques fonctionnalités

La liseuse électronique la plus populaire d’Amazon, la Kindle Paperwhite, a de nouveau évolué avec la version 2015 qui offre un affichage amélioré de 300 ppp, une nouvelle police “Bookerly” et un nouveau système d’entrée pensé de façon à améliorer les espaces entre les caractères, la typographie et le positionnement des pages pour une expérience de lecture plus agréable.

L’augmentation de la quantité de pixels fait que sa résolution est similaire à celle de la Kindle Voyage et la Kindle Oasis. Mais avec un prix de sortie de 100 euros, la Kindle Paperwhite est bien plus abordable que les 170 euros de la Voyage ou les 280 euros de l’Oasis.

Le prix de la Paperwhite peut monter jusqu’à 130 euros si vous la voulez sans publicité et jusqu’à 190 pour une version avec de la 3g et sans publicités.

Nous avons pu voir ce prix baisser de temps en temps également, surtout aux alentours du Black Friday et une offre sera surement bientôt proposée par Amazon.

Vous aimez la Kindle Paperwhite ? Avant de vous décider, jetez un oeil à notre comparatif des meilleurs Kindle et liseuses électroniques

Vous pouvez également obtenir la Kindle d’Amazon la plus basique pour seulement 60 euros, mais avec écran deux fois plus net et avec une lumière intégrée, la compagnie espère clairement que les acheteurs vont continuer à comprendre la valeur du modèle Paperwhite.

La Kindle Paperwhite (2015) n’a peut être pas un nouveau nom mais elle dispose de quelques fonctionnalités et améliorations qui sont à noter, en fait, en théorie c’est une énorme amélioration du modèle précédent.

Un écran clair

Ce qui est probablement la plus grosse amélioration chez la Kindle Paperwhite, et la raison la plus décisive qui poussent à changer de liseuse même si vous en possédez un plus ancien modèle est son écran 300ppi.

Les précédents modèles étant dotés d’écrans 212 ppi cela fait une grosse différence. Le texte est plus net, ce qui le rend moins fatiguant à lire – ce qui est un facteur très important si vous avez tendance à vous plonger dans un bon livre pendant plusieurs heures.

Cela veut aussi dire qu’il est plus confortable de lire des polices de caractères plus petites si vos yeux vous le permettent, ce qui permet de mettre plus de mots par page.

Amazon va même jusqu’à parler de “Qualité d’impression”, ce que je peux approuver. Les pixels sont presque imperceptibles et grâce à la lumière intégrée l’expérience est supérieure sinon égale à la lecture d’une page imprimée. Particulièrement quand l’ambiance lumineuse n’est pas optimale.

La police Bookerly

Amazon a créé son propre design de police, appelé Bookerly, et celui ci est en train de faire son entrée sur le marché des liseuses via la Kindle Paperwhite, même si ce n’est cependant pas une nouvelle chose dans la mesure où c’est déjà disponible sur les tablettes Fire d’Amazon.

Ce design a été inspiré par ce qui a déjà été fait, notamment avec les polices Palatino et Caecilia mais elle a été conçue pour aider les utilisateurs à lire plus vite et de façon moins fatigante quelque soit la taille choisie.

Même si l’on pourrait balayer ça de la main en le qualifiant de non-sens marketing, je dois admettre être un fan. Ca n’est pas une révolution mais c’est plus facile à lire que Baskerville, plus moderne et élégant que Futura et moins agressif que Helvetica, pour comparer avec les alternatives offertes par la Kindle Paperwhite (2015).

Ce n’est pas une raison de favoriser l’achat de la Paperwhite plutôt que n’importe quelle autre Kindle dans la mesure où beaucoup ont déjà reçu la police Bookerly via une mise à jour logicielle et que la différence que cela fait n’est que marginale et n’est finalement qu’une question de goûts personnels.

Mais c’est une police sympathique et je pense m’y tenir.

Un affichage de qualité

Amazon a également équipé la Kindle Paperwhite (2015) avec un nouveau moteur d’affichage et cela change les choses de façon subtile comme de façon signifiante.

L’écran net et l’utile lumière intégrée de la Kindle Voyage – et d’une certaine façon de la précédente génération de Paperwhite (2013) – reproduit et même améliore l’expérience de lecture d’un livre papier mais la typographie a toujours été un maillon faible.

Promo -15%
Kindle Paperwhite...
Amazon - Appareils électroniques
129,99 € - 15% Dès 109,99 €

Ca se veut plus évident avec certains titres plutôt que d’autres (et pour certains lecteurs plutôt que d’autres) mais les précédentes Kindles s’étaient faites connaître pour souvent organiser les mots, paragraphes et parfois même pages d’une façon très gênante.

Il s’agit souvent de quelque chose de simple comme d’un espacement inconfortable entre les lettres et les mots ce qui amène à trop d’espace vide ou des mots et paragraphes mal divisés. Cela peut distraire et même si vous ne le remarquez pas, il est très possible que cela ralentisse votre lecture.

Le nouveau moteur d’affichage tente de réparer cela, toute en rendant les polices de grande taille plus lisibles avec moins d’espace vide et aucune phrase coupée.

Il intègre aussi la présence d’une majuscule enluminée là où c’est possible, ce qui était auparavant absent des livres électroniques.

C’est un pas en avant qui est fait vers une solution pour le plus gros problème des Kindles et même si cela ne fonctionne pour le moment que sur une sélection limitée de livres kindle, cette sélection se verra agrandie avec le temps.

La nouvelle Kindle Paperwhite n’est visuellement pas très différente de l’ancienne Kindle Paperwhite (2013), ce qui n’en fait pas un canon de beauté avec une simple coque en plastique qui voit pour seule variation la présence de la marque Kindle en dessous de l’écran sur le devant, la marque Amazon sur le dos et un port micro USB ainsi que le bouton d’allumage sur le bord.

Les bords sont plutôt larges mais ce n’est pas vraiment une mauvaise chose car cela offre de la place pour poser confortablement les mains sans recouvrir l’écran – ou pire, tourner les pages.

C’est un design simple mais qui semble solide et bien construit. D’une taille de 169 x 117 x 9.1mm, la tablette est, Amazon aime bien le rappeler, plus petite qu’un livre normal et le modèle avec Wi-fi et 3g que j’ai essayé pèse un total étrangement lourd de 217 grammes.

Je dis étrange car c’est plus lourd qu’il n’y paraît, pas parce que cela pourrait vous ralentir. Et Si vous optez pour la version avec Wi-fi, l’objet sera un peu plus léger avec un total de 205 grammes. C’est certainement suffisamment petit et léger pour être tenu d’une seule main.

Avec son éclairage encastré et son design sobre, la liseuse n’a pas le style de la Kindle Voyage mais ce n’est pas grave, elle n’a vocation qu’à être une fenêtre vers les modes fictifs de vos livres. Si vous voulez un peu plus de style, Amazon propose une protection en cuir avec fermeture en métal assez jolie.

Comme d’autres Kindle il n’y a pas de port MicroSd pour carte mémoire mais il y a suffisamment d’espace de stockage interne pour des milliers de livres et si vous avez besoin de plus, un stockage par Cloud est disponible pour chaque livre acheté via Amazon.

Affichage et lecture

La qualité d’une kindle dépend intrinsèquement de son écran et c’est un domaine dans lequel la  Kindle Paperwhite (2015) excelle vraiment.

Son écran de 300 ppi est vraiment une amélioration et cela fait de la lecture sur liseuse une expérience plaisante comme jamais auparavant, et bien entendu la lumière intégrée a fait son retour aussi pour vous permettre de lire dans des environnements sombres.

La lecture est généralement la même qu’avant. Toucher le centre ou la droite de l’écran permettra de passer à la page suivante, ce qui se fait assez vite, toucher la gauche de l’écran permettra de revenir en arrière et toucher le coin inférieur gauche vous laissera alterner entre le temps restant estimé de lecture et l’affichage de la position dans le livre, chapitre ou passage où vous vous trouvez.

Enfin, toucher le haut de l’écran fera apparaître une bar de menu qui vous laissera personnaliser votre expérience de lecture. Cela permet de changer aisément la luminosité, chercher quelque chose dans le livre, vous déplacer rapidement vers un chapitre donné ou changer la police, la taille du texte, les marges et l’espacement entre les lignes. Vous y trouverez la nouvelle police Bookerly même si la  Kindle Paperwhite l’utilise par défaut.

J’en ai parlé dans la section “fonctionnalités principales” mais, en quelques mots, c’est une bonne police. Agréable à l’oeil, qui ne semble pas déplacé dans un livre et qui est, c’est le plus important, facile à lire.

Il y a six autres options de police cependant, dans le cas où vous ne seriez pas un fan de la création d’Amazon et vous pouvez rendre le texte très large ce qui est appréciable si vous ne disposez pas d’une vue parfaite.

Les autres fonctionnalités ne sont éloignés que d’une pression de doigt, il y a par exemple la fonction Rayon X qui vous laisse explorer “le squelette d’un livre” d’après les termes d’Amazon pour en apprendre plus sur ses personnages et thèmes.

Si vous n’êtes pas sûr du sens d’un mot quand vous lisez, vous pouvez simplement appuyer longuement dessus pour obtenir une définition. Vous pouvez placer des marques pages, surligner du texte, lire en mode paysage et activer la fonction Word Wise pour voir la définition de mots peu familier et ne pas avoir à les rechercher.

Promo -15%
Kindle Paperwhite...
Amazon - Appareils électroniques
129,99 € - 15% Dès 109,99 €

Il y a beaucoup de choses ici, et la majorité est utile, mais ce n’est pas une surprise étant donné qu’Amazon n’a cessé d’améliorer le logiciel des Kindles pendant plusieurs années.

Malgré toutes ces années de travail, la typographie a toujours laissé à désirer. Peut être que le plus gros problème était l’insistance d’Amazon à vouloir garder les marges droites. Ca ne sonne peut être pas comme une mauvaise chose mais cela veut dire que l’espacement entre les mots peut être inégal et pouvoir même ridiculement large, particulièrement lors de l’utilisation de polices plus grandes.

Heureusement, Amazon a finalement réglé ce problème, vous pouvez voir ce que je veux dire dans l’image ci-dessus. A gauche un exemple du fonctionnement d’avant et à droite un exemple du fonctionnement actuel avec le nouveau moteur d’affichage même si, pour le moment, tous les livres ne sont pas supportés.

Les amélioration vont bien au delà de l’espacement des mots cela dit, l’espacement des caractères a également été amélioré. Plutôt qu’avoir un espacement égal entre chaque lettre, le système vérifie par paires de lettres que l’espacement est correct et qu’elles vont bien ensemble.

L’organisation des pages a également été améliorée, par exemple avec l’ajout des majuscules enluminées et le texte comme les images se veut plus fidèle que jamais à l’aménagement du texte dans les livres papier.

Tout ceci rend la lecture sur la nouvelle Kindle Paperwhite plus rapide, plus facile et plus agréable que jamais. Mais si vous êtes bloqué sur une ancienne Kindle il n’y a pas besoin d’être jaloux car le nouveau moteur d’affichage et la police Bookerly ont été inclus via une mise à jour logicielle dans d’autres Kindles récentes.

Le Kindle Store est rempli de contenu, avec des millions de lives disponibles même si la navigation y est plus facile par ordinateur que via la  Kindle Paperwhite, étant donné son affichage noir et blanc et son écran à la réponse un peu lente.

La bonne nouvelle cependant est que vous pouvez facilement envoyer un livre à votre Kindle si vous l’achetez sur une autre plateforme. Cela dit, si vous voulez utiliser la Kindle c’est une possibilité et si vous utilisez la version 3g vous n’avez même pas besoin de connection Wi-fi.

Les prix sont également plutôt compétitifs. Vous savez à quoi vous attendre si vous avez déjà possédé une Kindle auparavant mais les livres ne sont que rarement plus cher que 7 euros et peuvent souvent être acheté pour une somme modique (environs 2 euros), surtout si vous les achetez lors de promotions.

Durée de vie de la batterie

La Kindle Paperwhite d’Amazon est un appareil qui peut supposément tenir plusieurs semaine avec une seul charge complète. Cela dit, c’est une estimation qui semble présumer que vous ne lisez pas longtemps chaque jours et que vous ne laissez pas la connexion allumée.

Cela dit, elle semble manquer de durée de vie. Un exemple, après mes premiers trois jours d’utilisation je suis passé d’un indicateur de batterie entièrement chargée à un indicateur de batterie à demi chargée (tristement, je n’ai pas plus précis).

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez espérer tenir plus d’une semaine cependant. Pour le test de la Paperwhite l’écran est resté inévitablement allumé très longtemps, j’ai passé beaucoup de temps à lire et encore plus à tester les différentes fonctions. La luminosité réglée à la moitié, le wifi allumé le plus souvent et si il ne l’était pas, la 3g l’était.

Avec une utilisation typique de trente minutes à une heure de lecture par jour avec le Wi-fi allumé et l’écran réglé à la moitié de la luminosité j’ai réussi à tenir presque deux semaines avec une seule charge.

Ce n’est pas quelque chose de honteux et ça semble comparable à la première génération de Kindle Paperwhite, malgré le fait que celle ci dispose d’un écran plus net. Laissez le Wi-fi éteint et vous pourrez en tirer deux semaines selon amazon et je pense que c’est assez crédible.

La principale compétition de la Kindle Paperwhite est celle, et bien, des autres Kindles, avec la Kindle de base et la Kindle Voyage qui offrent une alternative moins chère et plus chère, respectivement.

Mais il y a quelques marques rivales qui tentent d’entrer sur le marché comme Kobo ou Nook notamment qui offrent tous deux une gamme de liseuses alternatives.

Les alternatives à la Kindle Paperwhite

La Kindle Oasis d’Amazon

Liseuse Kindle Oasis -...
204 Commentaires
Liseuse Kindle Oasis -...
  • Désormais disponible dans des couleurs tendance : doré et graphite.
  • Le plus grand écran sur un Kindle (7"), haute résolution (300 ppp) : se lit comme une véritable page papier, sans reflets, même en plein soleil.
  • Le premier Kindle résistant à l'eau (IPX8) afin que vous puissiez lire en toute tranquillité dans encore plus de lieux.
  • Design fin et ergonomique, boutons de changement de page et éclairage frontal adaptatif : lisez confortablement pendant des heures.
  • Prolongez votre lecture : une seule charge de batterie dure des semaines et non pas des heures.

Quand Amazon a annoncé la Kindle Voyage, je ne pensais pas qu’une liseuse plus chère puisse être proposée par la compagnie, mais j’avais tort. La Kindle Oasis est la meilleure expérience que vous pourrez avoir avec la marque mais cela vous coûtera plus de 200€…

L’Oasis est plus lumineuse que la Voyage, qui est elle même plus brillante que la Paperwhite et offre un tout nouveau design ce qui la rend plus agréable à tenir d’une main.

Mais le prix est exorbitant à 250 euros. Mais si vous pensez utiliser votre liseuse chaque jour et vous offrir le haut du panier l’Oasis peut vous convenir. Elle reste tout de même à réserver aux très gros lecteurs qui veulent le meilleur en terme de confort.

La Kindle Voyage d’Amazon

Liseuse Kindle Voyage, Écran...
750 Commentaires
Liseuse Kindle Voyage, Écran...
  • Écran haute résolution de 300 ppp : se lit comme sur une véritable page papier sans reflets, même en plein soleil
  • Éclairage frontal réglable pour une luminosité idéale, de jour comme de nuit : lisez confortablement pendant des heures.
  • PagePress vous permet de changer de page sans lever le petit doigt
  • Prolongez votre lecture : une seule charge de batterie dure des semaines et non pas des heures
  • Vaste catalogue, petits prix : plus de 5,5 millions d'ebooks, dont les derniers best-sellers, exclusivités Kindle et plus encore

La nouvelle Kindle Paperwhite a la même résolution que la Kindle Voyage avec 300ppi, il y a donc encore moins de raisons de choisir le modèle premium d’Amazon mais le prix de départ plus élevé de la Voyage se justifie malgré tout par quelques éléments.

Tout d’abords, elle comprend un capteur de luminosité ambiante intégrée ce qui permet d’adapter la luminosité de l’écran en fonction de votre environnement ce qui est pratique et peut être désactivé si vous n’êtes pas d’accord avec le choix de luminosité de la Kindle.

Elle dispose également de boutons physique pour changer les pages en plus du moyen standard virtuel et elle est construite de façon un peu plus jolie.
Rien de tout ça n’est essentiel à proprement parler mais si l’on met de côté le prix la Voyage est indéniablement une meilleure liseuse que la Paperwhite.

Lisez ici notre test de la Kindle Voyage de Amazon

La Kindle de Amazon

Kindle, écran tactile 6'...
773 Commentaires
Kindle, écran tactile 6"...
  • Plus fin et plus léger que la précédente génération, disponible en noir ou en blanc
  • Écran tactile qui se lit comme une véritable page papier, sans reflets, même en plein soleil
  • Prolongez votre lecture : une seule charge de batterie dure des semaines et non pas des heures
  • Plongez dans l'histoire que vous lisez sans risquer d'être interrompu par une alerte e-mail ou une notification push
  • Vaste catalogue, petits prix : plus de 5,5 millions d'ebooks, dont les derniers best-sellers, exclusivités Kindle et plus encore

Avec un prix de départ de 50 euros, la Kindle basique de Amazon est véritablement une liseuse d’entrée de gamme. Elle dispose d’un écran tactile mais celui ci n’est pas aussi net que celui de la Paperwhite et il n’y a pas de lumière intégrée, ce qui est un des plus gros problèmes de l’appareil.

Si vous n’avez pas vraiment les moyens ou que vous ne pensez pas beaucoup l’utiliser, la Kindle est suffisante. C’est formidablement rentable et sa librairie est tout aussi fournie que celle de la Paperwhite. Elle tient également autant de temps sans charge. A noter qu’elle a reçu la mise à jour du nouveau moteur d’affichage.

Mais si vous êtes un lecteur avide vous pourrez vous trouver nécessiteux des fonctionnalités offertes par la Kindle Paperwhite et finir par dépenser plus d’argent sur le long terme.

La Aura H2O de Kobo

Kobo Aura H2O Tablette tactile...
102 Commentaires
Kobo Aura H2O Tablette tactile...
  • Ecran tactile 6,8 pouces - 1430 x 1080
  • Stockage et mémoire : disque dur 4 Go, RAM 4 Go
  • Processeur 1 800 Ghz
  • Carte Graphique : E Ink Extra-large
  • Lecteur micro SD

Pour environs 150 euros, la Aura H2O de Kobo est un peu plus chère que la Paperwhite de Kindle, presque autant que la Voyage mais elle cache dans ses manches une fonctionnalité secrète qu’aucun des deux autres ne peut se targuer d’avoir: elle est résistante à l’eau et au poussières.

L’importance de ceci va largement dépendre de la probabilité que vous lisiez dans le bain ou à la place mais je pense que c’est une fonctionnalité interessante pour beaucoup de gens.

A part ça, c’est une liseuse assez standard quoique bien faite avec un écran lumineux, un magasin fourni et une bonne durée de vie. Bien que son écran ne soit pas aussi net que celui de la Paperwhite.

La GlowLight de Nook

Si vous n’êtes pas convaincus par les Kindles ou que vous voulez quelque chose d’intermédiaire entre la Paperwhite et la Kindle de base, la Glowlight de Nook pourrait être faite pour vous.

Elle dispose d’une lumière intégrée et d’une large sélection de titres dans son magasin et pourtant elle est légèrement moins chère que la Paperwhite (2015) avec un prix de 95 euros. Vous ne pouvez tristement pas l’acheter au Royaume-uni cependant.

Mais avec une telle latence venant de l’interface et une résolution plus faible de 212ppi cela ne peut pas vraiment être équivalent à cette dernière.

Il est vrai que pour 30 euros de moins elle n’a pas à le faire mais je considère toujours la Paperwhite (2015) comme un achat plus rentable si vous pouvez vous le permettre.
Lisez ici notre test de la GlowLight de Nook.

Conclusion, on achète ou pas ?

Je suis un grand fan de la précédente Paperwhite (2013) donc il n’y avait pas beaucoup de doutes sur le fait que j’aimerais celle ci dans la mesure où il s’agit de la même chose mais avec un meilleur écran et quelques améliorations logicielles.

La vraie question étant est-ce que cela justifie un nouveau modèle ou est-ce que cela fera franchir le pas à ceux qui hésitait à acheter une Paperwhite auparavant.

Le nouvel écran 300ppi qui est la meilleure et plus importante des fonctionnalités de la nouvelle Kindle Paperwhite. Là où l’écran de la génération précédente semblait manquer de clarté le nouveau est beaucoup plus net et vos yeux vous en remercieront, surtout si vous aimez utiliser des polices plus fines.

Le nouveau moteur d’affichage est également une grosse amélioration. Couplé à la nouvelle police Bookerly cela rend le tout beaucoup plus lisible même si ces deux choses ont été ajoutées aux autres modèles de Kindle en tant que mise à jour logicielle, donc ne jetez pas vos anciens modèles juste pour ces raisons.

En dehors de ça, c’est toujours la même Kindle Paperwhite avec la même interface et les mêmes fonctionnalités. Si vous avez possédé une Kindle auparavant vous savez ce que vous achetez et sinon vous savez qu’Amazon est le maitre de la liseuse électronique.

La nouvelle Paperwhite est géniale mais ce n’est pas vraiment une amélioration de l’ancienne. Le seul changement majeur étant l’écran car les autres améliorations sont apportées aux autres Kindle récentes.

Amazon n’est pas très loin de la création de la liseuse parfaite, il est donc inévitable – et pas si grave au final – que beaucoup de choses restent les même année après année mais cela veut dire que la Paperwhite est extrêmement famillière si vous avez utilisé une des Kindles récentes.

Et il y a quelques choses que nous voudrions voir changer pour le mieux. Un design plus attirant serait appréciable. La Kindle Voyager va dans cette direction mais il y a de la place pour aller plus loin.

Sinon attirante pourquoi pas résistante à l’eau ? L’Aura H2O de Kobo l’est et si vous aimez lire dans le bain ou à la piscine c’est une bonne assurance.

Aussi bien qu’elle soit, la Kindle Paperwhite n’est finalement qu’une amélioration assez conservative.

Verdict

Même si le nouveau moteur d’affichage et la police Bookerly sont deux bons ajouts à la Kindle Paperwhite, ils ont maintenant étés ajouté à la Voyage, la Kindle basique et aux générations précédentes de Kindle Paperwhite, ils ne sont donc pas une véritable raison de choisir celle ci plutôt qu’une autre ou d’en racheter une.

Reste l’écran 300ppi, en tant que principal changement, et c’en est un majeur. Cela rend les images et le texte beaucoup plus net qu’avant. Si vous lisez beaucoup, il est possible que vous regardiez cet écran pour plus de temps encore que celui de votre téléphone et c’est pour cela qu’il est vital qu’il soit net et clair.

Cette amélioration met la netteté de l’écran de la liseuse au niveau de la Voyage, donnant une raison de moins d’acheter cette dernière tout en disposant d’un prix de départ similaire à celui de la Paperwhite originale, soit 110 euros.

Pour faire court, c’est la meilleure Paperwhite et possiblement la liseuse la plus rentable du marché.

Elle manque d’une partie des fonctionnalités supplémentaires de la Voyage mais elle dispose de celles de base dont vous avez besoin – un écran tactile, un écran net, une lumière intégrée et une gigantesque librairie. Il y a peu de nouvelles fonctions mais c’est un appareil qui ne nécessitera possiblement pas de remplacement pour plusieurs années et qui est déjà disponible pour un prix raisonnable.

Si vous n’avez pas encore votre Kindle et que vous n’avez pas une quantité infinie d’argent, celle ci est à choisir mais si vous possédez déjà un autre modèle, l’amélioration de l’écran n’est pas suffisamment substantielle pour justifier un achat.Il n’est pas excitant mais cet appareil dispose du meilleur équilibre entre prix et fonctions sur le marché des Kindles.

Promo -21%
Kindle Paperwhite...
4 537 Commentaires
Kindle Paperwhite...
  • Écran haute résolution de 300 ppp : se lit comme sur une véritable page papier sans reflets, même en plein soleil
  • Éclairage intégré réglable pour lire de jour comme de nuit
  • Prolongez votre lecture : une seule charge de batterie dure des semaines et non pas des heures
  • Plongez dans l'histoire que vous lisez sans risquer d'être interrompu par une alerte e-mail ou une notification push
  • Vaste catalogue, petits prix : plus de 5,5 millions d'ebooks, dont les derniers best-sellers, exclusivités Kindle et plus encore

Laisser un commentaire