Le smartphone « pas cher » de Google n’est pas pour autant un retour en arrière

Le Pixel 3a en quelques mots

Le Pixel 3a de Google ne ressemble pas à une version bon marché d’un téléphone haut de gamme – il a plutôt l’air d’un modèle milieu de gamme puissant et impressionnant, proposant de formidables caractéristiques ainsi que des fonctionnalités utiles héritées du Pixel 3 et que vous ne trouverez dans aucun autre téléphone au même prix.

Taille de l’écran : 5.6 pouces
Définition : 2160 x 1080
Techno écran : OLED
Mémoire : 32go
Processeur : Snapdragon 670
RAM : 4go
Batterie : 2915 mAh
Capteur photo : 12 Megapixels
Vidéo : 4k
Connectivité : Wi-Fi 5 (ac), Bluetooth 5.0 + A2DP + LE, NFC
Meilleur prix399€ sur Fnac.com

Les plus :
Niveau de prix abordable
Retour de la prise jack pour les écouteurs
Dispose du Active Edge

Les moins :
Appareil photo moins performant
Pas de recharge sans fil
Légèrement plus lent que le Pixel 3

Le Pixel 3 de Google est un téléphone assez surprenant – nous ne nous attendions pas à ce que Google commercialise une version pas chère de son modèle phare (le Pixel 3) jusqu’à ce que les rumeurs se mettent à circuler, et nous n’aurions jamais espéré qu’un téléphone au prix du 3a soit aussi étonnant.

VOIR SUR LA FNAC

Annoncé au Google IO 2019 en même temps que le Pixel 3a XL, version pas chère du Pixel 3 XL, le Pixel 3a de Google est la preuve que la société cherche à ratisser large en proposant des téléphones à des prix plus bas que ses produits vedettes.

Les deux modèles : le Google Pixel 3a et son grand frère le Google Pixel 3a XL

À bien des égards, Le Pixel 3a de Google est un Pixel 3, équipé des meilleures fonctionnalités du téléphone d’origine, comme l’appareil photo de pointe et l’indispensable Active Edge. Les différences majeures se trouvent dans les caractéristiques techniques, pour lesquelles le Pixel 3a est un tout petit peu moins puissant, mais vous y trouvez néanmoins des composants très compétitifs malgré le prix relativement bas du téléphone.

Prix et date de sortie du Pixel 3a

Le Pixel 3a, avec le Pixel 3a XL, sont devenus disponibles dans pleins de boutiques et chez de nombreux opérateurs téléphoniques le 8 mai, un jour après l’annonce de sa sortie.

Il n’existe qu’une seule configuration :  4 Go de RAM et 64 Go de stockage, pour un prix de 399 €. C’est quasiment moitié moins que le prix du Pixel 3, qui coûtait 749 € à sa sortie, pour le modèle de 64 Go de stockage.

À ce prix, il est légèrement moins cher que les autres modèles milieu de gamme tels que le OnePlus 6, le Xiaomi Mi 9 et le Honor View 20, et nous ne pensons pas voir arriver le OnePlus 7 ou le Honor 20 avec des prix plus compétitifs, mais ces derniers seront sans doute supérieurs sur le plan des caractéristiques techniques et des fonctionnalités.

Design et écran

En le regardant, le Pixel 3a de Google peut être facilement confondus avec le Pixel 3 – il présente le même boîtier au bords et coins d’écran arrondis, le même positionnement des appareils photos avant et arrière et les mêmes boutons aux mêmes emplacements.

Une des fonctions les plus utiles du Pixel 3 de Google est l’Active Edge, qui vous permet en appuyant sur les bords du téléphone de faire appel au Google Assistant, et cette fonction est disponible avec le Pixel 3a. Nous ne nous y attendions pas pour un prix si bas.

VOIR SUR LA FNAC

En plus de partager plusieurs fonctionnalités du Pixel 3, le Pixel 3a dispose d’une fonction que vous ne retrouverez pas avec les téléphones les plus onéreux : une prise jack pour les écouteurs, et par conséquent vous avez bien plus d’alternatives pour écouter la musique avec ce téléphone moins cher. D’un autre côté, il n’existe qu’un seul haut-parleur frontal au lieu de deux, donc la qualité audio là-dessus n’atteint pas celle fixée par le Pixel 3.

Le pixel 3a est un peu plus grand que son précurseur haut de gamme, affichant des dimensions 151,3 x 70,1 x 8,2 mm, il reste plus léger avec ses 148 g – C’est parce qu’au lieu de la surface vitrée au dos du Pixel 3, l’arrière du the Pixel 3a est en polycarbonate, donnant au téléphone une allure moins ‘premium’.

Le téléphone tient bien dans la main – le capteur d’empreinte digitale, placé au dos, est à la bonne hauteur pour le rendre facilement accessible dès que vous saisissez l’appareil, tout comme le bouton de mise en marche et la réglette du volume sur le côté droit du téléphone. L’écran de 5,6 pouces est suffisamment petit pour que la plupart d’entre nous n’ayons pas besoin de forcer pour atteindre n’importe quelle zone tactile.

L’affichage est en Full HD+ équipé d’OLED, avec une définition de 2 220 x 1 080. Grâce à la taille limitée de l’écran, le nombre de pixels par pouces est assez élevé avec 441. Ces caractéristiques en font un écran tout à fait adapté à des usages variés – Il n’est pas aussi impressionnant que le Pixel 3 car il propose une luminosité maximale limitée et une reproduction des couleurs moins réaliste, mais il garde un pas d’avance sur les autres écrans des autres téléphones du même prix.

Appareil photo

Le Pixel 3 de Google surclassait, à sa sortie, les meilleurs téléphones munis d’appareil photo et sur le papier le Pixel 3a n’est juste qu’un peu moins puissant – l’objectif unique à l’arrière de 12,2 Mégapixels f/1.8 et la camera frontale de 8 Mégapixels sont les mêmes, mais la prise de selfie grand-angle du Pixel 3 fait défaut au modèle du Pixel 3a.

La véritable différence entre les téléphones en matière de photographie est l’absence du processeur d’imagerie Pixel Visual Core – embarqué dans le Pixel 3, il offre au téléphone une puissance de traitement de l’image formidable, et son absence du Pixel 3a implique que les diverses optimisations possibles lorsque vous prenez une photo ne sont pas aussi efficaces qu’elles pourraient l’être.

VOIR SUR LA FNAC

Dans la pratique, cela se ressent de différentes manières – il nous a semblé dans certains cas que les couleurs avaient été trop rehaussées, ce qui donnait un résultat visuel pas très naturel, et certains des paramètres de configuration, comme le mode « nuageux » (‘cloudy image mode’), ne font qu’appliquer un filtre blanchâtre au lieu de réaliser un travail précis pour améliorer l’image.

Autres fonctionnalités utiles du Pixel 3 que nous retrouvons, sont le Top Shot, qui permet la prise de plusieurs photos pour ensuite choisir la meilleure d’entre elles après avoir appuyé sur le bouton déclencheur, et le Night Sight, qui permet la prise de meilleures photos sous faible luminosité. Ces deux fonctions semblent donner le même résultat que pour le Pixel 3.

Les images prises avec l’appareil frontal étaient plutôt impressionnantes, lumineuses et vives. Il faut savoir qu’une prouesse technologique assure un traitement de l’image en continu et réalise un « bokeh » par application d’un flou en arrière-plan des portraits – cela veut dire que lorsque vous prendrez un selfie, le téléphone gardera une version avec un flou artistique et une autre sans l’effet.

L’absence du second objectif grand angle de 8 Mégapixels se ressent. Avec le Pixel 3, il assurait la prise de selfies de groupes en mode panoramique. Néanmoins, nous avions jugé cette fonctionnalité plutôt amusante pour un tel téléphone, par conséquent elle ne constitue pas une grande perte vu le prix peu élevé du Pixel 3a.

Autonomie

Une batterie de 3 000 mAh assure le fonctionnement du Pixel 3a, ce qui reste assez faible si nous tenons compte de l’évolution actuelle des batteries. Mais, c’est tout de même un peu plus que les 2 915 mAh du Pixel 3. Concrètement, c’est la puissance suffisante pour tenir la journée, même s’il ne nous restait presque rien dans la soirée. Nous avons eu l’impression que cette batterie est meilleure que celle du Pixel 3, probablement du fait de sa puissance plus importante et aussi du processeur moins gourmand qui équipe le nouvel appareil.

VOIR SUR LA FNAC

Une autre fonctionnalité du Pixel 3 absente du Pixel 3a est la capacité de recharge sans fil – il vous faudra utiliser le chargeur 18 W du Pixel 3a qui nécessite une demi-heure pour assurer 25% de charge en plus. En tout cas, nous perdons la facilité et la modularité que permettait le rechargement sans fil.

Google prétend qu’il faut seulement 15 minutes de charge au Pixel 3a pour garantir sept heures de fonctionnement – notre expérience avec ce téléphone nous laisse très dubitatifs vis-à-vis de ces chiffres.

Interface et fiabilité

Le Pixel 3a embarque Android 9, riche de ses fonctions pratiques comme l’ajustement de la luminosité, les gestes de navigation et le calibrage de la batterie. Même s’il s’agit du système d’exploitation le plus répandu avec les tous derniers téléphones du moment, vous aurez là de l’Android dans sa plus pure expression, vierge de toutes couches supplémentaires d’un quelconque fabricant.

Comme c’est une version souche d’Android, les applications sont dissimulées dans un classeur d’apps que vous pouvez accéder en glissant le doigt du bas vers le haut de l’écran, les raccourcis de paramétrage et les notifications sont accessibles quant à elles, en glissant le doigt vers le bas en partant du haut de l’écran, et glisser le doigt vers le haut puis en le maintenant permet de retrouver toutes les applications lancées récemment.

Le Pixel 3a de Google tourne sous le processeur Snapdragon 670, qui est clairement moins performant que le Snapdragon 845 du Pixel 3. Il est évident que la navigation est plus lente lors de l’utilisation du téléphone, que les applications prennent plus de temps à charger et que le téléphone prend plus de temps à démarrer après avoir posé le doigt sur le capteur d’empreinte digitale.

Ces lenteurs sont saisissantes lorsque vous comparez le Pixel 3a à d’autres téléphones haut de gamme, mais de manière général, l’interface utilisateur est suffisamment rapide. Le passage rapide entre apps, ou garder plusieurs applications ouvertes en même temps vont certainement ralentir l’interface, mais jamais au point de plomber les performances.

VOIR SUR LA FNAC

Un grand avantage d’acheter un téléphone Pixel de chez Google est que les mises à jour récentes d’Android vont être déployées plus rapidement sur l’appareil, donc le Pixel 3a embarquera l’Android Q bien avant beaucoup d’autres téléphones.

Performances and tests

Vu son positionnement milieu de gamme, c’est sans surprise que le Pixel 3a a restitué des performances moyennes lors de nos tests, affichant un score global de 5 070 points. C’est un niveau tout à fait acceptable – légèrement moins que l’iPhone 7, qui affichait 5 311 points – néanmoins, il est bien en dessous du Pixel 3 qui affiche 8 336 points et le 3a arrive à peine à la cheville de téléphones récents que vous pourriez acheter pour un peu plus d’argent.

Ceci étant dit, le processeur était très habile quand il s’agissait de jeux. En effet, jouer à PUBG Mobile sous la meilleure résolution graphique, avec un rythme soutenu d’images et un grand niveau de détail, fut une expérience surprenante.

C’est le signe que Google a su correctement optimiser le processeur – même si nous avons noté quelques soucis de performances dans des cas d’utilisation normale, comme par exemple la navigation dans l’interface utilisateur, tout comme des lenteurs du logiciel de retraitement des photos. Cela n’a pas trop pénalisé notre expérience et encore une fois, ce n’était significatif que lorsque nous le comparions au Pixel 3.

En synthèse

Le Pixel 3a de Google est bien plus abordable que le Pixel 3, mais cela ne signifie pas qu’il a dû faire beaucoup de compromis – il propose autant d’améliorations ou de maintien de fonctions que d’allègements.

Il est vrai que ce téléphone ne ressemble pas un modèle haut de gamme, à la fois sur le plan du design que des matériaux utilisés, et de l’interface utilisateur plus lente. Mais, il faut reconnaitre qu’avec un prix aussi bas, il ne fallait pas s’attendre à un appareil révolutionnaire – et dans les faits, en voyant le nombre de fonctionnalités qui ont été reprises du Pixel 3, nous restons surpris que plus d’arrangements n’aient pas été fait.

VOIR SUR LA FNAC

Au lieu de voir dans le Pixel 3a un téléphone Google à rabais, pour lequel vous rechercherez les fonctionnalités absentes, nous pensons qu’il est plus judicieux de le comparer aux autres téléphones milieu de gamme qui coûtent quasiment le même prix– et vu sous cet angle, le Pixel 3a envoi définitivement ses concurrents dans les cordes.

Excellent smartphone milieu de gamme
  • 85%
    Photo - 85%
  • 70%
    Puissance - 70%
  • 95%
    Prix - 95%
  • 85%
    Qualité de l'écran - 85%
83.8%

Loin d'être une sous-version

Avec un prix largement revu à la baisse par rapport au flagship, le Google Pixel 3a reste impressionnant à bien des égards. Si nous notons des performances évidemment en deçà du modèle Pixel 3, son appareil photo fait toujours des merveilles et vous ne ressentirez pas vraiment de lenteur dans une utilisation au quotidien. C’est quand on commence à lui en demander davantage que ce Pixel 3a peut montrer ses limites.

Laisser un commentaire