Tutos

Comparatif IP67 et IP68 : Les niveaux d’étanchéité IP expliqués

Comparatif IP67 et IP68 : l’explication des différences et les raisons de faire attention

IP67, IP68 et étanchéité sont des notions clés lors de la recherche d’un smartphone – et même d’une montre connectée. Avec la sortie du Galaxy S10 de Samsung et l’arrivée de l’iPhone 11, il est crucial de comprendre le niveau d’étanchéité de votre téléphone.

IP67 ou IP68: Que signifie la classe IP ?

Tout d’abord, il est bon de noter qu’il y a une différence fondamentale entre étanche et imperméable à l’eau. Étanche signifie qu’un objet est hermétique à l’eau quelques soit la durée d’immersion. Imperméable veut dire que le produit peut freiner l’intrusion d’eau dans certaines conditions mais pas complètement. Quand nous abordons le sujet des smartphones et montres connectées, il s’agit toujours de savoir comment ils sont imperméables. Ils ne peuvent résister indéfiniment sous l’eau.

IP est le nom du standard défini par la commission électrotechnique internationale (IEC – International Electrotechnical Commission) pour déterminer le niveau de protection d’un appareil électronique face à l’eau douce et d’autres éléments comme les saletés, la poussière et le sable.

Le premier chiffre après le IP fixe le niveau que l’IEC assigne à un appareil pour sa résistance aux corps solides. Dans notre cas, c’est le six – ce qui signifie, pas de particules « dommageable » (poussières ou saleté) susceptible de pénétrer le boîtier suite à un contact direct sur une période de huit heures.

Protection contre les corps solides
IP CodeNiveau de protection
1Protection contre le contact avec une surface du corps humain, comme le dos de la main, mais pas de protection contre un contact délibéré de toute une partie du corps humain.
2Protection contre les doigts ou objets similaires
3Protection contre des outils, fils de fer ou objets similaires
4Protection contre la plupart des fils métalliques, vis ou objets similaires
5Protection partielle contre la mise en contact avec des particules dommageables
6Protection totale contre la mise en contact avec des particules dommageables

Ensuite, nous trouvons le niveau de résistance aux liquides.

Il existe, à l’heure actuelle, deux valeurs majeures – sept et huit, avec une ancienne définition qui est que l’appareil peut être immergé jusqu’à un mètre sous l’eau pour une durée de trente minutes, et la toute récente qui précise 1,5 mètres pour trente minutes.

Protection contre l’intrusion d’eau
IP CodeNiveau de protection
1Protection contre les chutes verticales de gouttes d’eau
2Protection contre les chutes de gouttes d’eau, appareil dans une position inclinée avec un angle maximum de 15 degrés de la verticale
3Protection contre des projections directes d’eau, appareil dans une position inclinée avec un angle maximum de 60 degrés de la verticale
4Protection contre les projections d’eau provenant de toutes les directions
5Protection contre les faibles jets d’eau depuis toutes les directions (buse de 6,3 mm de diamètre)
6Protection contre les forts jets d’eau depuis n’importe quelle direction (buse de 12,5mm de diamètre)
7Protégé contre les effets d’une l’immersion temporaire, jusqu’à 1 mètre et pendant 30 minutes
8Protégé contre les effets d’une l’immersion prolongée, au-delà de 1 mètre (le fabricant doit spécifier la profondeur exacte)

C’est ainsi que les niveaux IP ont été déterminés.

Rappel : IP67 veut dire que l’appareil peut tomber dans une masse d’eau, jusqu’à un mètre de profondeur pendant une demie heure. Quant au niveau IP68, il assure une protection dans l’eau, jusqu’à 1,5 m de profondeur pour la même durée de 30 minutes. Les deux niveaux garantissent une protection totale contre la poussière.

IP67 ou IP68 : Qu’en est-il des autres matières liquides ?

Soyons bien clairs ici : la classification de l’IEC ne s’applique que pour l’eau douce. Cela ne veut pas dire pour autant qu’elle ne garantit pas une protection en cas d’immersion dans d’autres matières liquides – bière, café, eau salée et boissons gazeuses, pour en citer quelques-unes.

Si vous renversez l’équivalent d’une pinte de votre bière préférée sur un téléphone de type IP67 ou IP68 et que vous le secouez rapidement, vous ne devriez pas avoir de soucis à part une petite odeur et un toucher plutôt collant. Par contre, si vous le laissez dans ce bain pour un temps prolongé, votre appareil risque vraiment d’être abîmé.

IP67 ou IP68 : Est-ce que je peux nager avec mon smartphone ?

Nous ne recommandons certainement pas de nager avec un smartphone. Lorsque l’IEC teste un smartphone, cela se déroule dans des conditions de laboratoire avec le téléphone en mode veille – pas dans une piscine pleine de produits chimiques, utilisés pour nettoyer l’eau.

C’est pareil pour l’océan. L’eau de mer est pleine de sel, un minéral pour lequel il est clairement dit qu’il n’est pas pris en considération lors des phases de tests de niveau IP. Par conséquent, nous conseillons très fortement de rester en dehors des milieux salins.

En 2015, Sony a publié des photos montrant un nouveau téléphone Xperia certifié IP68 avec lequel des photos étaient prises sous l’eau. Il a fallu faire machine arrière, plus tard, en pleine controverse, pour recommander aux acheteurs de ne pas utiliser l’appareil sous l’eau.

« Rappelez-vous de ne pas utiliser l’appareil pour les photos sous-marines », le fabricant s’était exprimé ainsi auprès de ses clients. En ajoutant aussi, « Le niveau de protection IP de votre appareil est déterminé sous des conditions de laboratoire, en mode veille. Vous ne devriez pas utiliser le produit sous l’eau ».

IP67 ou IP68 : Que faut-il savoir de plus ?

Il est toujours de bon de vérifier la documentation mise à disposition sur le site web d’un fabricant pour savoir si des exceptions à la classification existent. Apple, par exemple, prend une position stricte vis-à-vis de nombreuses mises en garde autour de la résistance à l’eau des Apple Watch, les différentes versions présentant des niveaux de protection distincts.

Tout cela pour dire qu’un produit dit « étanche », se couvre toujours de réserves pour assurer un fonctionnement optimal. Lisez systématiquement les passages en petits caractères des fabricants si vous avez un doute. De plus, faites très attention à ce que la chute de votre téléphone ou montre connectée n’aie pas altérée ses joints d’étanchéité, même s’il n’est pas évident de s’en assurer juste en regardant.

Laisser un commentaire